logo
 
 
Accueil arrow Textes arrow Divers arrow Laïciser la justice 2
Menu principal
Accueil
Textes
Bibliographie
Liens
Archives du forum
Identification





Mot de passe oublié ?

Laïciser la justice 2 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Tito   
16-05-2007

Pourquoi le Code Pénal est le seul code qui prend son nom de la sanction et non de son champs d'application ?

Si le Code de la Route s'appellait Code des Prunes ?
Si le Code Civil s'appellait Code des Dommages et Intérêtes ?

Et si le Droit International s'appelait Droit des Ultimatums, des Embargos et des Guerres ?

Y-a-t-il là un ancrage culturel à la peine, au châtiment, à la souffrance infligée en toute légitimité et bonne conscience à la violence légitime...?

Ou bien y-a-t-il une sorte de pudeur à définr ce que l'on veut protéger par ce corpus de lois ?

On m'objecte : mais ce n'est qu'une question de termes.
C'est vrai que l'on peut toujours faire une pirouette et changer de termes sans changer le fond.

C'est possible mais les mots signifient, marquent, structurent une culture : tant que le mot pénal sera au centre du système, la peine sera au centre et non la chose que l'on veut protéger. Quand on change les mots, la culture n'évolue pas tout de suite ni mécaniquement : tout le travail reste à faire mais l'outil sera adapté.

 

Commentaires
Ajouter un nouveauRechercherRSS
Ecrire un commentaire
Nom:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 

Powered by JoomlaCommentCopyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved.Homepage: http://cavo.co.nr/

Dernière mise à jour : ( 09-04-2009 )
 
< Précédent   Suivant >
Derniers articles

 
 
Conception & réalisation JLM joomlabox
© 2017 Mouvement abolitionniste des prisons et des peines
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.